L’alimentation anti-inflammatoire

Adopter une alimentation anti-inflammatoire

inflammation

Une douleur ? Un intestin inflammé ? De l’acné ? 

Il suffit d’adopter une alimentation anti-inflammatoire, plutôt que de prendre tout un tas de médicaments…


« Que ton aliment soit ta première médecine » a dit Hippocrate.

Voici quels aliments sont inflammatoires, à limiter, et quels aliments justement vont avoir une action anti-inflammatoire, à favoriser.

L’idée n’est pas de se priver, mais en cas d’inflammation il est possible de calmer le jeu avec l’alimentation.

limiter inflammation

Les bons acides gras sont évidemment dans la catégorie des aliments anti-inflammatoires, les oméga 3 surtout, et les oméga 9 ! 

Les fruits et légumes également, surtout ceux qui contiennent des antioxydants ; de préférence pas trop cuit. 

Les bonnes huiles, les graines, herbes, épices, les céréales complètes, l’eau !

Pourquoi certains aliments provoquent une inflammation ? Parce qu’il contiennent du gras trans ou saturés ou trop d’Omega 6, ont une teneur en sucre trop élevée, sont trop raffinés.

Leur ingestion provoque une agression pour l’organisme (forte augmentation de la glycémie, acidité, cholestérol, appauvrissement de la flore, production de radicaux libres), il se sent en danger et va réagir et donc produire des cellules inflammatoires appelées « cytokines » pour réparer les dommages.

À la longue, l’inflammation chronique s’installe : inflammation de bas grade, entraînant des douleurs, augmentant le risque de survenue de certaines maladies comme les maladies cardiovasculaires, l’arthrite ou encore le diabète de type 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.